Role Play en direct de Woltar

Inscris toi sous le prénom et nom du personnage que tu aimerais jouer.

Les pseudos ne peuvent pas comporter de chiffres et doivent impérativement avoir une majuscule au début.

Tu dois impérativement lire les différents règlements et au minimum les résumés des contextes des villes, sans quoi tu ne pourras pas correctement faire ta fiche ;)
Role Play en direct de Woltar

    Métro-boulot-dodo

    Partagez
    avatar
    Krondorl Vorn

    Messages : 2
    Date d'inscription : 31/10/2012
    Localisation : Begy, pour toujours et à jamais
    Emploi/loisirs : Chercheur à plein temps
    Humeur : Changeante, difficile à percevoir et grognon

    Fiche de wolt'
    Stade du woltarien: Adulte
    Époque: Futuriste
    Pseudo sur Woltar: -Hotu-

    Métro-boulot-dodo

    Message  Krondorl Vorn le Ven 2 Nov - 21:19

    Comme il en avait l'habitude, Krondorl s'était rendu à son bureau, chose qu'il adorait faire, car il prenait vraiment son métier à coeur. Toute sa vie il s'était battu pour réussir à l'école, et un jour espéré avoir cette place qu'il désirait tant pour sembler élevé dans cette société étroitement dirigé par un dictateur sans pitié. Il ne lui en voulait pas, il faisait son job point. Il lui était déjà arrivé de voir un woltarien se faire mettre hors de la ville parce qu'il avait désobéi aux règles du laboratoire. Cela l'avait marqué à vie, car non seulement quelques hommes étaient venu chercher ses affaires, mais avait fait un espèce de feu de joie au milieu de la place.
    Il n'y pensait plus ou presque, mais désormais, il vivait sa vie, en parfait célibataire et ermite. Il n'adressait la parole à personne, il ne faisait confiance à personne. Comme accordé sa confiance dans une société aussi dur et sanguinaire ?
    Comme tout les autres habitant de la ville de Begy, il était vêtu de cette même combinaison blance avec une bande de couleur bleue, celle dont il était obliger de mettre chaque jour, au risque de se faire jeté dehors de la ville. Pourquoi restait-il ? Attendait-il quelque chose de ce dictateur?
    Non, en fait, il avait encore espoir pour cette ville et que quelque chose arriverait bientôt, il le sentait dans ses tripes.

    Enfin arrivé au labo, il avait déposé sa malette de dossier sur le comptoir métallique, pour ensuite aller chercher le erlenmeyer d'une potion qui avait mijoté toute la nuit. Le reste de l'équipe ne tarderait pas à venir, mais cela l'importait peu, il avait prit l'habitude de travailler en solo, malgré son perfectionnisme.
    Il finit par prendre place sur un tabouret, il devait analysé toutes les réactions du mélange, et ses lunettes au visage, il était très concentré, mais ailleurs en même temps.

      La date/heure actuelle est Dim 21 Jan - 16:28